Agripest
Mot de passe oublié?
S'enregistrer
tutaabsoluta.com tutaabsoluta.fr tutaabsoluta.es tutaabsoluta.it tutaabsoluta.org
Tuta absoluta Rapports

Journée APEFEL sur TUTA ABSOLUTA

Soumis par ME le 18th Jul 2009

Les  producteurs de cultures maraichères du Souss Massa  mobilisés pour lutter contre Tuta Absoluta

Journée à Ait Melloul/Maroc le 14 Juillet 2009

Les cultures maraîchères principalement de tomate sont confrontées à un nouveau ravageur le Tuta absoluta qui cause de gros dégât  allant de 80 à 100%, en plein champ, en l 'absence de moyens de contrôle.

Pour faire le point sur la situation, l'Association des producteurs exportateurs des fruits et légumes (Apefel) a organisé une journée d'information au Complexe Horticole de l'IAV Hassan II à Ait Melloul le 14 Juillet dernier, à laquelle en plus des producteurs ont participé des professionnels du secteur et des experts internationaux.

A titre de rappel, Tuta absoluta a été repéré pour la première fois à Bouareg au nord-est du Maroc en juin 2008. Le ravageur est un insecte qui vivait naturellement en Amérique latine, jusqu'à ce que l'utilisation excessive des pesticides a éliminé ses parasites naturels pour devenir un parasite redoutable des solanacées.

Suite aux migrations et échanges commerciaux, cet insecte a été signalé pour la première fois en Espagne en 2006. En 2007 plusieurs foyers ont été identifiés le long du bassin méditerranéen. Actuellement, et selon le réseau du suivi et de surveillance de Russell IPM Maroc,  tout le Maroc serait infesté. Ceci démontre la gravité de la situation et demande une mobilisation de tous les intervenants dans  le secteur pour réagir très vite, car que ce soit sur les tomates de serre ou de plein champ, le Tuta absoluta peut causer des pertes très importantes et mettre en péril les exportations de tomate vers les autres pays.  

Les différentes présentations et les interventions des orateurs ont démontré l'importance des phéromones pour la surveillance et le piégeage de masse de ce ravageur. Aussi, un appel a été lancé pour la standardisation des méthodes de surveillances notamment le type du piège utilisé, la capsule de phéromone et qualité de la plaque engluée pour la capture de l'insecte. Ceci permettra de disposer  d'informations fiables et comparables qui devront être mis la disposition d'une cellule or organisme de suivi et de gestion.

Il a aussi été rappelé les moyens mis en place par différents pays pour affronter ce ravageur : A noter que : en Espagne le contrôle de Tuta absoluta est imposé par la loi, à  Malte les agriculteurs dont les cultures sont contaminées doivent les détruire et reçoivent en contre partie une indemnisation, en Tunisie plus de 100.000 capsules de phéromones ont été commandées par le Ministère de l'Agriculture et distribués gratuitement aux agriculteurs au cours des derniers mois.

Au Maroc des arrêtés gubernatoriaux ont été instaurés pour imposer le contrôle et l'élimination des plantes contaminées, mais les mesures de subvention ne sont pas prévues.

En complément de moyennes biotechniques et de la lutte par piégeage de passe, les intervenants ont présenté les produits chimiques susceptibles d'aider au contrôle de ce ravageur ainsi que le contrôle par l'intermédiaire d'auxiliaires. Aussi une technique ayant donné de très bons résultats en Brésil, sera testée au Maroc, et bien tôt mise sur le marché. Tout en étant très efficace, elle est d'application localisée et permet  d'éviter l'effet de résidus pesticides ou la résistance du ravageur.

Website counter